Rose Velvet

conçoit, fabrique en sous-traitance et commercialise en B2B, 

via les fabricants et distributeurs de vêtements professionnels et d’uniformes, 

des chaussures féminines élégantes et innovantes à technologie de confort 

et sécurité antiglisse à destination des personnels des transports, administrations,distribution haut de gamme, hôtellerie/restauration et évènementiel.

 

Date et lieu de création : 

17 Juin 2013 à LILLE

 

L’ activité en 5 lignes :

ROSE VELVET répond à la triple promesse : style-confort-sécurité. Elle a pour cela développé avec un partenaire industriel américain, une mousse bi-densité transposée de l’orthopédie médicale et reformulée spécifiquement et exclusivement pour ses applications métier d’accueil et de service. Cette mousse intégrée à la semelle intérieure permet de réduire significativement et durablement les chocs et échauffements de la voute plantaire, apportant ainsi une réponse inégalée à la pénibilité au travail des personnels à station debout. Elle est en cours d’optimisation de son offre en développant une semelle extérieure moulée permettant d’obtenir la norme de sécurité antiglisse ISO EN 20347 SRC, seule proposition de valeur monnayable à CT permettant de justifier un prix d’environ 15% supérieur au marché. Les chaussures ROSE VELVET sont personnalisables à l’identité visuelles du client et vendues en complément du textile (vestiaire complet) dans le cadre de réponses à appels d’offre.

 

Le meilleur souvenir depuis votre création : 

Le salon MILIPOL (armée, polices et gendarmerie, pour les chaussures de cérémonie), au milieu des barbouzes testant des fusils mitrailleurs dans les allées et à boire des shots de vodka sur le stand des Israéliens !! Plus sérieusement, le très bon accueil des prospects, heureux de trouver enfin des chaussures professionnelles alliant style moderne et technicité.

 

Que ne referiez vous pas ? 

La phase prospective par moi-même. L’écueil est de n’entendre QUE ce que l’on a envie d’entendre. Faire faire, ou me faire accompagner pour la phase d’étude des besoins par un professionnel en interview prospective m’aurait fait comprendre bien avant que la véritable proposition de valeur technique mesurable et monnayable était la norme antiglisse. Attention de bien vérifier que les clients sont prêts à payer pour la valeur ajoutée de votre produit et de ne pas mettre trop de valeur dans le produit/service si cela n’est pas indispensable. J’ai travaillé en essai/erreur et perdu du temps en conception/développement/réajustement de mon offre.

 

Que vous a apporté Audace : 

Une proposition qui me sortait des tripes et sur laquelle j’étais donc très légitime. Une structuration très concrète de la proposition, en la challengeant de façon exigente et bienveillante. Je suis arrivée chez LMI (Lille Métropole Innovation) et chez les banquiers avec un dossier béton. 2 RDV LMI seulement m’ont permis d’être lauréate et j’ai eu 3 accords de prêt sur les 4 banques contactées. Je suis en cours de parcours également avec Nord entreprendre, c’est très enrichissant ! Et une solide amitié avec les audacieux.

 

Avez-vous recruté ou travaillez vous en «famille d’entrepreneurs» ? 

Pas de recrutement à ce jour, je fais travailler en sous-traitance. Mais les perspectives sont très encourageantes et 5 emplois sont prévus dans les 3 ans.

 

 

Contact : Anne DURANTON

adduranton@gmail.com

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
A la une !

Le MEDEF agit pour concrétiser l’envie d’entreprendre des jeunes des quartiers.

1/2
Please reload

Actualités :
Please reload

© 2017 Audace